Etre à l’aise et efficace avec le réseautage

Monde de l'emploi

© 24 heures, 13.10.2017

Vous entendez le mot « réseau » partout et tout le temps ! L’ensemble des sites internet et magazines donnant des conseils sur la recherche d’emploi et la gestion de carrière le place au centre de toutes les préoccupations, et vous commencez sérieusement à songer que vous êtes dépassé en la matière et à regretter l’époque du bon vieux dossier de postulation ?

Essayons de comprendre un peu de quoi il s’agit exactement, qu’est-ce que ça apporte, comment ça se développe et quelle attitude adopter afin d’être à l’aise et efficace.


Le réseau, c’est quoi ?

Le réseau, ce n’est pas seulement Linkedin (même si ça en fait partie aussi). L’être humain étant un animal social, nous n’avons pas attendu l’ère des réseaux sociaux pour nous regrouper et « réseauter ». Il y a d’abord le réseau « réel » : son cadre familial, son entourage proche (amis, voisins, anciens collègues, anciens camarades de classe, connaissances de loisirs, etc.) et son entourage de proximité (commerçants du quartier, médecins, etc.).

Parallèlement, on retrouve le réseau « virtuel », qu’il soit personnel (Facebook, Twitter, etc.), professionnel (Linkedin ou Xing) ou spécifique (forum politique par exemple). Il existe ainsi un nombre infini de possibilités d’entrer en contact avec d’autres personnes. Cependant, l’une des maladresses classiques en matière de réseautage réside dans le fait qu’on tend à l’activer uniquement lorsqu’on en a besoin, en l’occurrence lorsqu’on se met en quête d’une nouvelle opportunité professionnelle.

Ça m’apporte quoi, de « réseauter » ?

Les avantages de créer des réseaux, aussi divers soient-ils, sont multiples. Cela permet par exemple d’échanger sur une thématique qui nous intéresse avec une personne qui se trouve dans le même état d’esprit. Cela permet également de découvrir des points de vue ou des manières de faire différents et ainsi enrichir ses propres connaissances.

Cela permet enfin de potentiellement créer des opportunités en rencontrant de nouvelles personnes. De fait, le réseau s’entretient et se développe sans cesse. Vous allez manger avec vos anciens collègues ? Vous retrouvez les membres de votre club sportif ? Vous allez à votre cours de pâtisserie ? Vous réseautez, même sans le vouloir.

Et quand je suis en recherche d’emploi ?

Première règle, souvenez-vous que vos contacts ne doivent pas être sollicités uniquement lorsque vous avez besoin d’eux. Cela étant dit, quand on est en recherche d’un nouvel emploi, il s’agit d’être méthodique, quel que soit le type de réseau que l’on active. Ne « grillez » pas tous vos contacts en les appelant dès l’annonce de votre licenciement par exemple.

Vous risquez de communiquer votre stress et votre angoisse, de ne pas être au clair sur ce que vous souhaitez et ainsi transmettre un message qui ne sera pas à votre avantage. Attendez d’être prêt à le faire, c’est-à-dire dès le moment où votre projet professionnel est identifié et défini et où vous avez mis le doigt sur vos compétences et qualités clés (de même que vos limites).

Finalement, veillez à ne pas remettre votre problème dans les mains de votre interlocuteur. Réfléchissez à quel pourrait être son besoin à lui et comment vous pouvez y répondre. Et le plus important, ne vous travestissez pas en intégrant des clubs ou associations qui ne vous intéressent pas. Privilégiez les environnements qui vous stimulent et restez-vous même !

Magali Ecabert
Consultante

24 heures