Articles

Vous n’êtes pas trop vieux pour postuler

Postulation

© 24heures, 25.09.2015

Vous êtes en recherche d’emploi ou vous souhaiteriez vous tourner vers un nouveau défi professionnel ? Vous avez la cinquantaine passée et êtes quelque peu sceptique quant aux chances de réussite de votre candidature. A tort ou à raison ?

Vous n’êtes pas sans savoir que les recruteurs sont à la recherche d’une chimère communément appelée « moutons à 5 pattes ». La bonne nouvelle pour vous est que cette personne n’existe pas ! Vous avez donc bien une carte à jouer.


Savoir valoriser son expérience

Il est vrai que pour certains recruteurs l’âge est un critère déterminant mais généralement cela ne représente qu’un facteur de décision parmi d’autres. N’oublions pas que, en principe, qui dit âge, dit également expérience. Certains recruteurs seront intéressés, voire rassurés, par cette dernière. Il est donc primordial que vous preniez conscience de votre valeur.

Il convient d’apprendre à synthétiser vos expériences et à les transmettre, sans bombarder le recruteur avec une quantité de récits. Vous pouvez choisir de prendre par vous-même du recul et de structurer l’ensemble de votre vécu professionnel afin d’en faire ressortir les compétences que vous avez pu acquérir ou développer.

Vous pouvez vous aider d’ouvrages afin d’effectuer votre bilan de compétences. Vous pouvez également, si vous en avez la possibilité, faire appel à des spécialistes qui vous guideront dans cette démarche. N’oubliez pas ensuite d’apprendre à raconter votre histoire de manière à susciter l’intérêt de votre interlocuteur. En d’autres termes, aidez-vous de techniques telles que le « storytelling », par exemple.

Je suis Senior… Et alors ?

Ne faites pas de votre âge un tabou, assumez-le! Certes certaines entreprises estimeront que vous « coûtez » un peu cher et auront des stéréotypes liés à l’âge. Ne laissez pas les croyances populaires, voire vos propres croyances, mettre en péril vos chances de réussite. Adoptez une attitude positive et assurée (sans être arrogant pour autant).

Mettez en avant votre plus-value, que ce soit vos compétences, votre expérience ou encore votre envie de vous inscrire dans une relation de travail durable. Et, bien entendu, évitez d’initier les discussions salariales et intéressez-vous aux prestations sociales plus générales que peut vous offrir l’entreprise. Vous êtes finalement tout désigné pour transférer vos compétences et votre savoir aux nouvelles générations. Il semblerait donc que vous ayez de nombreuses cartes en main, il n’appartient qu’à vous de les mettre en avant.

Amandine Loude
Consultante

24heures