Articles

Les compétences personnelles font la différence

Postulation

© 24heures, 20.08.2015

Vous vous sentez à l’aise dans votre travail et dans vos tâches, que vous maîtrisez. Et pour cause, voilà des années que vous êtes habitué à faire votre métier. Vous en connaissez les ficelles et vous êtes probablement un expert technique dans votre domaine. Mais cela suffit-il encore?


Des compétences qui s’adaptent à l’évolution du travail

Il semble dorénavant difficile de ne compter que sur son savoir-faire technique. L’employeur d’aujourd’hui s’attend également à trouver un certain nombre de compétences personnelles et sociales chez ses collaborateurs.

Que ce soit dans le cadre du processus de recrutement mais également dans votre quotidien professionnel, votre attitude et votre savoir-être ont toute leur importance!

Pourquoi les compétences personnelles sont-elles valorisées?

En recherchant ce type de compétences, votre employeur souhaite s’assurer que vous saurez réagir aux sollicitations de votre environnement de manière constructive. Faire preuve de flexibilité, collaborer efficacement avec autrui ou encore répondre à une demande d’un client de manière diplomate et adaptée, voilà ce qui peut être attendu lorsque l’on évoque les compétences relationnelles ou le « savoir-être ».

Lors du processus de recrutement, par exemple, à niveau de qualification et d’expérience identiques, ce sont les compétences personnelles et interpersonnelles qui feront pencher la balance pour un candidat plutôt que pour un autre.

Votre attitude générale et vos compétences sociales viennent ainsi en complément des compétences techniques et permettent d’améliorer la qualité et l’efficacité de votre travail.

Gardez votre individualité tout en collaborant avec autrui!

Même si vous êtes très compétent techniquement, gardez à l’esprit que ce type de compétences ne représente qu’une partie de votre évolution et de votre épanouissement au travail.

Et si les relations ne sont pas votre point fort, ne vous découragez pas à la lecture de ces quelques lignes: les compétences personnelles et sociales n’ont pas besoin d’être toutes développées, mais nous devons rester attentifs aux compétences qui ont un lien avec notre métier et qui permettent d’améliorer notre crédibilité.

Ces compétences peuvent se développer…pour autant que vous y mettiez un peu de bonne volonté!

Charlotte Aebi
Consultante

24heures