Articles

Trop jeune ou trop vieux pour trouver du travail? Les croyances qui vous empêchent d’avancer

Postulation

© 24heures, 1.07.2015

Vous voulez changer d’emploi mais pensez être trop vieux aux yeux du monde du travail ? Ou peut-être, vous empêchez-vous de réaliser un rêve professionnel parce que vous imaginez qu’il n’y a, dans ce domaine, pas de débouchés ? Vos croyances peuvent, parfois à tort, être de puissants freins à vos projets professionnels.


Réalité figée

Les croyances sont des généralisations qui vous conduisent à voir la réalité sous un angle défini, comme lorsque vous enfilez une paire de lunette de soleil qui fait apparaître tout ce que vous voyez teinté de vert ou de rose. Elles déterminent des comportements, d’autant plus limitant qu’ils semblent aller de soi : « Si je suis trop vieux, à quoi bon chercher un autre emploi ».

Comme les lunettes, les croyances doivent vous protéger contre une réalité perçue comme dangereuse (la dureté du marché de l’emploi) et peuvent ainsi servir d’excuse pour, finalement, ne pas changer d’emploi (« c’est parce que je suis trop vieux »).

Ainsi vos croyances finissent-elles toujours par vous donner raison! Bien évidemment, elles contiennent une part de vérité (nous ne pouvons nier que les entreprises se montrent plus frileuses à engager des personnes ayant passé la cinquantaine). Toutefois, sans avoir été confrontées à la réalité, elles vous empêchent de vivre une potentielle belle aventure professionnelle.

Reconnaître les croyances limitantes

Comment reconnaître une croyance ? Traquer toutes les petites phrases généralisantes (« Dans les petites entreprises, l’ambiance de travail est meilleure ») et les raisonnements logiques (« Si mon patron ne me dit pas bonjour, c’est qu’il ne considère pas mon travail »).

Ne les prenez pas comme une vérité mais cherchez quelle crainte se cache derrière et mettez les à l’épreuve. Vous avez peut-être peur de ne pas être assez compétent, mais probablement y a t’il d’autres explications au comportement de votre patron.

Et si vous ne voulez plus être confronté à un cadre conflictuel, vous pouvez sans doute trouver d’autres indicateurs que la taille de l’entreprise pour vous fournir cette information.

Devenir maître de son projet professionnel

En apprenant à détecter vos croyances et à les nuancer, vous redevenez maître de vos désirs et de vos projets. En cherchant en vous ce qui donne un sens à votre travail quotidien, ce qui, tel un moteur, vous pousse en l’avant, vous construisez un pont vers l’avenir auquel vous aspirez.

Claudia Schweizer
Consultante senior

24heures