Articles

Heureux au travail, heureux dans sa vie ?

Monde de l'emploi

© 24heures, 16.04.2015

Poursuivre une carrière intéressante et en adéquation avec ses objectifs professionnels, s’épanouir pleinement dans sa vie privée, développer une passion particulière, pouvoir voyager autant qu’on le souhaite…tout un ensemble de facteurs déterminant pour notre bien-être en général mais qui s’avèrent de plus en plus compliqués à combiner au quotidien.

Nous sommes de plus en plus exigeant avec nous-même, cherchant à couvrir un maximum d’objectifs qualitatifs dans un laps de temps malheureusement inflexible, des journées de 24 heures ! De cette situation découlent bien souvent frustration, mécontentement et impression de devoir constamment faire des concessions sans jamais pouvoir être pleinement heureux. Cette équation semble cependant se résumer en un point unique, la capacité à trouver un équilibre satisfaisant entre vie privée et vie professionnelle.

Facile à dire !

Trouver un travail qui nous plaît n’est déjà pas chose aisée mais une fois cette première mission accomplie survient rapidement un second questionnement : l’investissement personnel. A quel point ai-je envie ou dois-je travailler pour satisfaire aux exigences de mon employeur ainsi qu’aux miennes ? La réponse n’est jamais limpide et il convient de se laisser une période d’observation afin d’évaluer l’investissement adéquat et de s’assurer qu’il soit en ligne avec les attentes de chacun.

Mais que faire quand l’investissement demandé ne correspond pas à celui qui est souhaité. Démissionner ? Solliciter une discussion avec le management ? Chercher à passer entre les mailles du filet ? Ce genre de situation n’est pas rare et ne répond pas à une règle précise. Chaque situation est particulière et demande d’être soupesée avec objectivité et structure.

Quelles sont vos priorités dans la vie ? Et pour quelle durée ? Prenez le temps d’échanger avec vos proches afin de vous projeter dans la suite de votre développement personnel. Rien n’est jamais figé ad eternam, à vous de valoriser un projet en regard d’un autre pour un temps donné.

La clé du bonheur

Puisqu’il ne s’agit que d’une question d’équilibre et de priorisation, pourquoi sommes-nous donc constamment dans cette réflexion du « suis-je heureux au travail et dans ma vie de manière générale » ? La réponse réside dans l’énoncé !

Un équilibre est par définition quelque chose de précaire et qui doit être minutieusement entretenu afin de garantir sa pérennité. Ne vous endormez pas sur vos lauriers et n’attendez pas d’être arrivés à un point de non retour pour vous questionner. Soyez proactif et devenez acteur de votre propre bonheur en vous posant les bonnes questions au bon moment !

Gaëlle Aerni
Psychologue du travail

24heures