Articles

Jouer un rôle pour être recruté

Recrutement

© 24heures, 20.11.2014

Sélectionné suite à un premier entretien pour poursuivre le processus de recrutement, on vous annonce qu’il reste encore d’autres étapes à franchir avant la décision finale. Parmi ces étapes figure le fameux et redouté « jeu de rôle ».  Ce dernier consiste en une mise en situation fictive dans laquelle vous devez vous plonger en faisant face à un acteur.

Comment peut-on m’évaluer en me demandant de jouer un rôle qui n’est pas le mien ?

Le jeu de rôle n’a pas comme objectif premier de décrire qui vous êtes mais permet d’observer ce que vous faites. Peu importe le contexte, vous avez une manière personnelle d’aborder les situations professionnelles qui se présentent à vous. Vous allez, par exemple, gérer une situation problématique avec l’un de vos collaborateurs en vous montrant plutôt directif et recadrant ou, au contraire, plutôt conciliant et faisant preuve de compréhension.

Si le jeu de rôle qu’on vous propose vous semble éloigné de votre quotidien, cela signifie que la personne qui évalue votre prestation ne cherche pas à évaluer des compétences techniques propres à votre métier mais plutôt des compétences personnelles ou interpersonnelles. Ces dernières sont reflétées par les comportements spontanés que vous adoptez dans une certaine situation.

L’évaluateur ne cherche ainsi pas à savoir si vous avez bien intégré les moindres détails de votre rôle. L’objectif est pour lui de comprendre et de décrire votre fonctionnement en situation, ce que simule justement un jeu de rôle. Le contexte n’importe que peu étant donné que vos compétences et votre manière d’agir restent les mêmes. D’ailleurs, le fait que vous parveniez à passer ce cap et à mener à bien le jeu de rôle (à votre manière !), donne déjà une indication quant à votre capacité d’adaptation.

Ne vous posez pas trop de questions et surtout soyez vous-même !

Abordez le jeu de rôle avec sérénité et projetez-vous dans la situation en question. Rappelez-vous qu’il n’est qu’une pièce du puzzle dans le processus de recrutement. Accordez-lui autant d’importance qu’aux autres éléments du recrutement, tout en saisissant l’occasion d’en apprendre davantage sur vous-même. N’essayez pas d’entrer dans un mode de fonctionnement qui n’est pas le vôtre car il est difficile de modifier votre manière personnelle d’agir. Il est au contraire bénéfique, tant pour vous-même que pour votre futur employeur, de rester naturel afin de vérifier l’adéquation avec les attentes de l’entreprise.

Amandine Loude
Consultante

24heures