Articles

Les qualités personnelles pour être indépendant

Reconversion

© 24heures, 21.08.2014

Lassé par un marché du travail qui ne vous fait pas de cadeau, vous souhaitez devenir votre propre patron et prendre une orientation qui correspond à vos valeurs et vos intérêts ? Vous avez une idée et désirez la concrétiser en lançant votre propre entreprise ?

Si le rêve est le moteur de tous ceux qui réussissent, il ne suffit pas pour garantir le succès. Vous devrez porter votre projet au travers de nombreuses étapes et convaincre clients, fournisseurs, bailleurs de fonds de son intérêt. Votre personnalité jouera ici un rôle primordial et vous aurez à vous interroger sur votre aptitude à être indépendant.


Responsabilités variées

Des compétences techniques dans un domaine professionnel spécifique vous seront évidemment utiles pour asseoir votre crédibilité. Vous mettre à la tête de votre propre entreprise nécessitera cependant de vous une grande polyvalence et des connaissances variées : vous serez amené à gérer une correspondance commerciale, une comptabilité, à respecter des lois et réglementations spécifiques, à définir une vision et un plan marketing, voire à diriger des collaborateurs.

Au-delà de ces compétences que vous pouvez acquérir, il est important de prendre conscience que vous avancerez plus facilement dans votre projet grâce à certaines qualités personnelles. Commençons par ce qui peut sembler une évidence : l’indépendant travaille et prend des décisions seul et il doit aimer cela. Si vous êtes plus à l’aise lorsque vous pouvez collaborer avec autrui, une solution alternative telle que vous associer dans une petite structure vous correspondra sans doute mieux.

De plus, une facilité de communication vous assurera un plus grand impact lorsqu’il s’agira pour vous de démarcher, convaincre ou négocier. Le plaisir d’aller au-devant de l’autre pour développer son réseau est aujourd’hui incontournable. Sachant qu’il vous faudra au minimum 2 ans pour que votre projet devienne rentable, vous devrez être en mesure de faire face au stress de l’incertitude, de gérer des échecs et de rebondir.

La charge de travail importante dans cette phase de lancement exigera également une bonne résistance physique, sans compter un environnement familial compréhensif. Avant de vous lancer, il peut vous être utile d’entreprendre un bilan de vos compétences; en identifiant mieux les risques, vous aurez plus de chances d’y pallier en vous appuyant sur vos ressources.

Claudia Schweizer
Consultante senior

24heures