Articles

Candidat, ne laissez pas votre personnalité au placard !

Postulation

© 24heures, 15.05.2014

Dans les starting-block

Vous êtes prêt, plus prêt que jamais. Vous avez décroché un entretien pour un poste très intéressant et êtes sur le point de vous rendre au rendez-vous.

Vous avez relu et pris votre dossier de candidature que vous pouvez argumenter les yeux fermés, vous vous êtes parfaitement renseigné sur l’entreprise, le poste et votre interlocuteur, vous avez imprimé votre itinéraire, mis votre plus beau costume et pris le soin d’arriver cinq minutes en avance et pourtant, vous êtes sur le point de passer à côté de votre entretien et de laisser le poste vous filer entre les doigts !


Le jour J

L’entretien débute sous les meilleurs auspices possibles, vous vous sentez à l’aise, vous parvenez à être impactant tout en restant spirituel et vous avez l’impression d’accrocher l’attention de votre interlocuteur qui ne manque pas de vous poser un nombre important de questions, marquant ainsi son intérêt pour votre candidature.

L’entretien avance, vos réponses sont asserées, préparées, maîtrisées, étudiées…bref vous êtes une machine de guerre ! Oui mais voilà…c’est bien là que le bât blesse. Le recruteur souhaite avoir affaire à une personne et non à une machine durant un entretien de recrutement. Votre préparation, aussi nécessaire soit-elle, a peut-être été poussée un peu trop à l’extrême, ne vous permettant ainsi plus de laisser place à un certain naturel.

Votre CV et votre lettre de motivation ont permis de faire valoir votre parcours professionnel et vos compétences et il s’agit, bien entendu de les évoquer durant l’entretien mais tout en exprimant qui vous êtes, vos envies, vos attentes, vos questions et votre mode de fonctionnement.

Parlez-moi de vous

Cet exercice périlleux qui consiste à maintenir l’équilibre ente préparation, professionnalisme et spontanéité n’est pas chose aisée. Répondez aux questions de manière personnalisée et ne répétez pas de manière rigide ce que vous avez pu lire sur internet.

Laissez-vous porter par le style d’interaction utilisé par le recruteur et adaptez-vous y. N’oubliez pas que le partage de valeurs communes et l’adéquation en termes de personnalité sont des facteurs de réussite primordiaux dans l’engagement mais aussi et surtout dans la collaboration à long terme entre l’employeur et l’employé.

Laissez donc l’opportunité au recruteur de découvrir qui se cache derrière ce candidat parfait afin que l’alchimie se fasse et que l’on vous recrute aussi pour votre personne.

Gaëlle Aerni
Psychologue du travail
24heures