Articles

Quelle place accorder aux réseaux sociaux dans la recherche d’emploi ?

Monde de l'emploi

© 24heures, 10.04.2014

Nous n’avons pas attendu l’ère internet pour nous regrouper en réseaux, il s’agit même probablement de l’un des comportements les plus naturels qui soient. Virtuels, ils permettent de maintenir le contact. Réels, ils permettent de l’initier. Petit tour d’horizon des questions de réseaux dans la recherche d'emploi.

A chacun le réseau qui lui correspond

Vous jouez au foot ou au tennis ? Vous aimez les vieilles voitures ou les trains ? Les clubs auxquels vous êtes affiliés sont autant de terrains de rencontre d’autres personnes autour d’intérêts ou de passions communs.

Ne vous travestissez pas en une personne que vous n’êtes pas. Rien ne sert de vous forcer à cotoyer un club qui ne vous intéresse pas ou au sein duquel vous ne vous sentez pas à l’aise.

Privilégiez des environnements qui vous stimulent vraiment et restez vous-mêmes.

« Je n’ai pas de réseau »

Tout le monde en a un à portée de main : l’association des anciens élèves de votre collège ou université, le réseau des professionnels de votre métier, l’association de votre village, le cours de cuisine … il existe un nombre infini de regroupements !

Si vous souhaitez vous concentrer sur des réseaux plus professionnels, regardez les offres de formation continue dans votre domaine ou engagez-vous dans des associations professionnelles qui tiennent régulièrement des conférences ou ateliers.

Trouvez un endroit où vous aurez du plaisir à partager.

« J’ai un réseau mais je ne vois pas le lien avec ma situation »

Il se peut que vos réseaux n’aient pas de lien direct avec votre domaine d’activité professionnelle ou de recherche. Peu importe ! Dans votre recherche d’emploi, les objectifs d’un réseau sont les suivants :

  1. Vous apporter un peu d’oxygène et vous reposer l’esprit 
  2. Partager des moments agréables avec d’autres personnes 
  3. Vous intéresser à ce que les autres font de leur quotidien pour ouvrir le champs des possibles 
  4. Vous faire des contacts et rencontrer de nouvelles personnes.

« Utilisez » le réseau intelligemment pour améliorer vos connaissances du marché de l’emploi, d’un secteur, d’un métier ou d’une région et ne remettez pas votre problème dans les mains de votre interlocuteur.

Ne perdez pas confiance : selon la « théorie des 6 poignées de main », vous n’êtes séparé du Président de la Confédération (ou de n’importe qui d’autre sur terre) que par les mains de maximum 5 autres personnes. Vous n’êtes donc pas si loin de serrer la main de votre futur patron !

Julie Knezevic
Psychologue du travail

24heures