La reconnaissance au travail: la clé pour des collaborateurs motivés !

Monde de l'emploi

© 24heures, 17.06.2010

Comment faire pour que ses collaborateurs soient satisfaits et motivés par leur travail ? Voici une question récurrente et cruciale pour les employeurs et qui fait désormais partie intégrante des stratégies d’entreprises.

On ne cesse de le répéter : un employé satisfait est un employé motivé ! Pourtant, dans les conditions actuelles du marché de l’emploi, il ne semble pas aussi aisé de satisfaire ses employés. En effet, le monde du travail est de plus en plus compétitif et exigeant, et l’on demande un investissement personnel toujours plus grand aux collaborateurs. Mais alors comment faire afin que l’équilibre « gagnant-gagnant » perdure entre l’entreprise et ses employés?

La clé de succès tient en un seul mot : la reconnaissance.

En effet, si le collaborateur perçoit de la reconnaissance de son employeur, l’équilibre entre les efforts fournis et les bénéfices perçus reste équitable, ce qui procure de la satisfaction et donc du bien-être à l’employé.

La satisfaction est l’un des besoins fondamentaux de l’individu et, lorsque celui-ci est comblé, l’employé développe un sentiment d’appartenance et de réalisation de soi, ce qui accroît sa motivation et donc son engagement au sein de l’entreprise.

Différents types de motivation.

Cela paraît évident sur le papier. Alors pourquoi la réalité en entreprise ne reflète-t-elle pas cette théorie ? Le soutien et la reconnaissance de l’entreprise ainsi que du supérieur sont des facteurs déterminants dans la motivation de l’employé mais il faut savoir qu’il existe différents types de motivation.

La première, la motivation extrinsèque (p. ex : augmentation salariale ou promotion) s’apparente à des récompenses et a de la valeur aux yeux du collaborateur, en partie grâce à son identification aux normes de l’entreprise (commentaires des collègues, ressenti des proches,…).

La seconde est la motivation intrinsèque (satisfaction provenant de sa propre évaluation) et ne relève que de l’intérêt et du plaisir que le collaborateur rencontre dans son travail. La motivation extrinsèque procure une grande satisfaction mais uniquement sur le court terme alors que la motivation intrinsèque satisfait le collaborateur sur le long terme.

Quelle recette pour garantir la motivation ?

En définitive, la solution afin de trouver le bon équilibre et de pouvoir compter sur des collaborateurs satisfaits, serait, d’une part, de repenser des aspects tels que leur salaire, l’aménagement de leurs horaires ou encore leur promotion interne. Cela aide mais ne suffit évidemment pas !

Il est important de s’assurer que les employés adhèrent aux valeurs de l’entreprise, qu’ils se sentent bien dans les tâches qui leurs sont confiées et qu’ils aient la possibilité d’évoluer. Ainsi, ils pourront se forger leur propre reconnaissance et vous pourrez vous assurer le soutien de collaborateurs motivés.

Gaëlle Aerni
Psychologue du travail

24heures