Articles

Les erreurs à ne pas commettre en entretien d’embauche

Postulation

© 24heures, 8.05.2013

Vous avez décroché un entretien pour le poste que vous convoitez ? Il est important que vous soyez conscient des comportements à éviter pour ne pas laisser une mauvaise impression au recruteur. Mieux vaut se conformer aux codes sociaux et faire la différence avec vos compétences et votre personnalité.

L’habit fait le moine

En entretien, la tenue vestimentaire a de l’importance, elle participe à l’impression que vos interlocuteurs vont avoir de vous. Une tenue sobre est à privilégier, mais les codes ne sont pas les mêmes d’un secteur à l’autre. Si dans le secteur bancaire le costume ou le tailleur s’imposent, ce ne sera pas forcément le cas dans un milieu créatif.

Adaptez donc votre présentation au style de l’entreprise et retenez qu’il vaut mieux être trop bien habillé que pas assez ! Enfin, trouvez un bon équilibre entre le respect des codes et votre personnalité afin de ne pas paraître mal à l’aise.

Comment agacer votre interlocuteur

Certains comportements peuvent pousser votre interlocuteur à écourter l’entretien. Toute attitude qui pourrait être considérée comme irrespectueuse est évidemment à proscrire, que ce soit mâcher du chewing-gum ou garder ses lunettes de soleil par exemple. De même, interrompre la discussion pour faire taire la sonnerie de votre téléphone ou, pire, répondre à l’appel, risquent de mettre à mal l’image que le recruteur se fait de votre sens des responsabilités et de votre savoir-vivre !

Votre attitude et votre posture impactent également cette dernière. Evitez de vous vautrer dans votre siège ou d’adopter des postures trahissant votre stress, telles que de vous balancer sur votre chaise, de tripoter votre stylo ou de battre la cadence avec vos jambes. Pensez également à bannir de votre langage toute expression familière ou vulgaire. Etre détendu est conseillé, mais pas au point de faire preuve de familiarité ! Même si le courant passe bien, conservez votre professionnalisme pour ne pas décrédibiliser votre candidature. Enfin, que dire des retards ? Vous risquez définitivement de braquer le recruteur et de perdre vos chances !

Si un candidat arrive en retard le jour d’un entretien alors qu’un enjeu est présent, qu’en sera-t-il lorsqu’il sera employé ? Votre interlocuteur risque fort d’avoir l’impression d’un manque de respect ou d’une faible motivation. Pour l’éviter, anticipez ! Préparez votre parcours, prenez de l’avance et prévoyez une marge pour faire face aux imprévus.

Etre en retard peut toutefois arriver à tout le monde, sachez gérer la situation en avertissant le plus vite possible la personne qui vous reçoit et en présentant vos excuses. En conclusion, l’entretien est la première occasion concrète de démontrer votre motivation et votre professionnalisme alors ne la manquez pas !

Laura Iannelli
Psychologue du travail

24heures