Articles

Comment exploiter les réponses négatives ?

Postulation

© 24heures, 17.01.2013

Vous avez postulé à un emploi et espérez décrocher un entretien mais vous recevez une réponse négative par lettre. Ne regrettez pas l'énergie déployée, utilisez cette déconvenue!


Rebondir et se montrer proactif

Vous n’avez pas été retenu, certes… mais ne jetez pas le courrier en passant à autre chose! Cette situation décevante est une occasion à saisir. Elle peut vous servir et vous faire progresser. Prenez la situation en main et posez-vous les bonnes questions : Correspondiez-vous bien au poste? Votre CV mettait-il bien en évidence les éléments clés de l’annonce? Ne vous découragez pas, vous avez le droit de savoir pourquoi votre dossier n’a pas été retenu, alors allez à la recherche de feedbacks.

Comprendre les raisons du refus

Le recruteur peut être un conseiller pertinent afin de vous aider à orienter vos démarches futures. Cela peut être pour vous une façon de marquer les esprits en montrant votre remise en question. Le recruteur en question se rappellera peut-être de vous si une opportunité se présente. N’hésitez donc pas à l’appeler et à lui demander les raisons du refus.

Avant de décrocher votre téléphone, rappelez-vous l’objectif de cette démarche. Vous ne souhaitez pas contester la décision prise mais en comprendre les raisons. Vous vous inscrivez dans une optique positive! Préparez vos questions afin d’être clair et concis : Qu’est-ce qui, dans le dossier, a joué en votre défaveur? Que peut vous conseiller le recruteur ? Une fois le recruteur au bout du fil, faites passer le message qu’il ne s’agit que d’un court échange et que cela vous sera utile pour la suite. Valorisez sa position d’expert afin d’augmenter vos chances de réponse. Si le recruteur n’est pas disponible, demandez à quelle date et à quelle heure vous pouvez le contacter sans le déranger.

En tirer les leçons

Dans les raisons évoquées au refus, le recruteur peut mettre en avant un point sur lequel vous n’avez aucun contrôle et n’émettre aucun doute sur votre dossier. A l’inverse, il peut pointer des éléments précis de votre dossier ou de votre profil. En fonction de ces commentaires, revoyez votre CV ou votre lettre de motivation, voire modifiez votre projet professionnel. Si vous obtenez une réponse vague du type « Un autre profil correspondait davantage. », demandez de préciser si c’est au niveau de l’expérience, de la formation ou de la personnalité que cela s’est joué.

Quoi qu’il arrive, n’oubliez jamais que ce n’est pas le moment de laisser une mauvaise impression en laissant parler vos émotions négatives. Il est possible que vous recroisiez un jour votre interlocuteur !

Laura Iannelli
Psychologue du travail

24heures