Articles

L'entretien d'embauche face à un avatar virtuel

Postulation

© 24 heures, 12.11.2020

L’intelligence artificielle évolue de jour en jour et le domaine du recrutement et de la sélection du personnel est bien évidemment concerné. Les entretiens d’embauche avec un avatar virtuel comme recruteur qui s’adapte et interagit avec le candidat afin d’acquérir des informations, de les analyser et d’en faire un feedback sont déjà présents sur le marché.  Et cela risque fort de gagner encore du terrain, car ces entretiens virtuels présentent certains avantages en termes d’efficacité.


Les outils de sélection virtuelle du personnel peuvent se présenter sous différentes formes : analyse de vidéos préenregistrées par le candidat, entretien où le candidat est face à son ordinateur avec des questions qui apparaissent à l’écran auxquelles il doit répondre en direct, entretien face à un avatar ou encore « digital rooms », pièces fermées équipées de micros et de caméras où le candidat porte un casque de réalité virtuelle.

Il existe également des jeux sur ordinateur ou tablette proposant d’analyser les compétences critiques du candidat requises pour un job. Chaque outil propose d’évaluer des informations utiles au recrutement et d’en faire un feedback instantanément, notamment pour le contenu verbal des réponses ou le comportement non verbal du candidat. L’objectif étant toujours d’aider à apprécier le niveau d’adéquation pour le job, tout en apportant un gain de temps.

Se retrouver confronté à une de ces nouvelles méthodes pour un entretien d’embauche peut surprendre, voire déstabiliser. Il est possible de trouver cela impersonnel, de ressentir plus d’anxiété et d’avoir l’impression de moins de contrôle sur le résultat de l’entretien.

Sans entrer dans la question de la construction des algorithmes ni de la validité de ces outils ici, nous pouvons mentionner que certaines études tendent à prouver que les entretiens digitaux peuvent aussi avoir des avantages pour les candidats.

Par exemple, les candidats ayant eu un entretien digital ont obtenu de meilleures recommandations d’embauche comparativement à ceux ayant eu un entretien en visioconférence. Pour dépasser cet effet de nouveauté et développer une approche constructive, il est possible de se former… avec des avatars ! S’entrainer pour les entretiens d’embauche avec des recruteurs virtuels permet de sensiblement améliorer ses performances tout en diminuant le niveau d’anxiété pour une entrevue.

 Bryan Emmenegger
étudiant
  

24 heures